Signature d’une de financement de l’AFD relative à la réhabilitation du chemin de fer Transgabonais

PNG

Le 15 décembre 2016, la République Gabonaise et l’Agence Française de Développement (AFD) ont signé une convention de financement relative à la réhabilitation du chemin de fer Transgabonais, pour un montant de 61 milliards de FCFA (93 millions d’euros).

Dans le cadre de ses missions de soutien à la croissance économique et de lutte contre la pauvreté en Afrique, l’AFD a conclu avec le Gouvernement Gabonais une importante convention de prêt destinée à financer un projet structurant de modernisation des infrastructures dans le secteur des transports.

Les documents ont été signés le jeudi 15 décembre 2016 par MM. Régis IMMONGAULT, Ministre de l’Économie, de la Prospective et de la Programmation du Développement Durable, et Yves PICARD, Directeur de l’Agence Régionale AFD du Gabon et de São Tomé-et-Principe, ainsi que par M. Dominique RENAUX, Ambassadeur, Haut Représentant de la République française au Gabon.
Cette convention porte sur le secteur des transports, considéré comme l’un des piliers du Plan Stratégique Gabon Emergent voulu par le Chef de l’Etat. Elle vise à financer la réhabilitation des 710 km de chemin de fer Transgabonais.

La finalité de ce projet est de doter le Gabon d’un axe de communication et de transport rénové et fiable entre la capitale, Libreville, et l’intérieur du pays, dans un souci de désenclavement de cette zone et de développement de son potentiel économique et minier.

Il permettra de redresser la situation opérationnelle et financière de la SETRAG, par le rétablissement du niveau de service de la ligne et de la qualité de gouvernance de la SETRAG. L’amélioration des performances qui résultera de ce projet de remise à niveau fera doubler le nombre de trains en circulation, au nombre de 8 actuellement.
Ce plan de réforme prévoit une réorganisation profonde de l’entreprise ainsi que l’exécution d’un programme d’investissements physiques. Ce dernier comprend, d’une part, des investissements dans les infrastructures portés par l’autorité concédante, la République gabonaise, financés par la présente convention ; d’autre part, des investissements relatifs à la superstructure, la sécurité et la signalisation, portés par la SETRAG, société concessionnaire. Ces derniers sont financés à hauteur de 56 milliards de FCFA par PROPARCO, filiale secteur privé de l’AFD, et la SFI, filiale de la Banque Mondiale.

Par ces financements concessionnels, la France soutient le Gabon dans la mise en œuvre d’une politique dynamique et volontaire d’infrastructures sociales ; les financements à long terme de l’AFD, assortis d’une période de grâce de plusieurs années et de taux d’intérêt particulièrement bas, constituent une réponse adaptée aux contraintes économiques actuelles.

Comme il est de règle sur les financements de l’AFD, les marchés de travaux et de prestations dans le cadre de ces projets sont attribués après appels d’offres internationaux et nationaux, et sont ouverts à toutes les entreprises, y compris gabonaises.

L’AFD, avec un total actuel d’engagements de 498 milliards de FCFA, se positionne comme l’un des principaux partenaires au développement de la République Gabonaise.

Accéder au communiqué de presse conjoint (pdf - 245.9 ko).

JPEG - 65.3 ko
Cérémonie de signature d’une convention de financement de l’AFD. De gauche à droite : M. Régis Immongault, Ministre de l’Économie, de la Prospective et de la Programmation du Développement Durable, M. Dominique Renaux, Ambassadeur, Haut Représentant de la République française au Gabon, M. Yves Picard, Directeur de l’Agence Régionale AFD du Gabon et de São Tomé-et-Principe et M. Patrick Claes, directeur général de la SETRAG. crédits : Ambassade de France
JPEG - 68.8 ko
Cérémonie de signature d’une convention de financement de l’AFD. De gauche à droite : M. Régis Immongault, Ministre de l’Économie, de la Prospective et de la Programmation du Développement Durable, M. Dominique Renaux, Ambassadeur, Haut Représentant de la République française au Gabon, et M. Yves Picard, Directeur de l’Agence Régionale AFD du Gabon et de São Tomé-et-Principe. crédits : Ambassade de France
JPEG - 72.8 ko
Cérémonie de signature d’une convention de financement de l’AFD. De gauche à droite : M. Dominique Renaux, Ambassadeur, Haut Représentant de la République française au Gabon, M. Régis Immongault, Ministre de l’Économie, de la Prospective et de la Programmation du Développement Durable, et M. Yves Picard, Directeur de l’Agence Régionale AFD du Gabon et de São Tomé-et-Principe. crédits : Ambassade de France

Dernière modification : 28/12/2016

Haut de page