« Semaine de la Danse » à l’Institut français du Gabon – Rencontre avec Nathalie Moulain

Nathalie Moulain est directrice du studio de danse « Corps Accord » à Libreville. Confirmée dans le milieu de la danse, elle est une professionnelle passionnée par son métier et l’envie de transmettre. Elle participe, avec son studio, à la « Semaine de la Danse » organisée par l’Institut français du Gabon, du 25 au 28 octobre. Sa prestation a eu lieu le 25 octobre 2017 à 20h, en ouverture de la Semaine.

JPEG

Son parcours professionnel

Après avoir suivi différentes formations à Paris dans le domaine de la danse mais aussi du théâtre (Cours Simon), cette danseuse professionnelle franco-gabonaise a évolué dans le métier de la danse sur des plateaux de télévision française, mais également dans des compagnies de danse internationales, avec lesquelles elle a participé à différentes tournées à travers le monde.

Elle a décidé de retourner à ses racines et de venir s’installer au Gabon pour y ouvrir sa première école de danse, « Trans’ N dance », et transmettre sa passion, il y a 22 ans. Puis elle a ouvert le studio de danse « Corps Accord » il y a environ 10 ans, avec lequel beaucoup de jeunes talents de la danse gabonaise ont collaboré, notamment Gaëlle Ikonda.

Focus sur son spectacle présenté dans le cadre de la « Semaine de la Danse »

Avec le spectacle qu’elle a présenté le 25 octobre à l’IFG, elle « mélange les arts », en « mixant peinture et danse », traduisant son intérêt personnel pour le « mélange des genres artistiques ». Des troupes de danse telles que « NO COMMENT », qui collabore régulièrement avec le studio, et des professeurs du studio se sont relayés sur scène. Elle a également choisi de collaborer avec l’artiste peintre Mata Brigitte Osmont, avec l’idée de créer des « tableaux vivants ».

Nathalie Moulain - JPEG
Studio Corps Accord - JPEG

Dernière modification : 26/10/2017

Haut de page