Rencontre avec Marianne Tigoé-Okias, responsable du Lokua Restaurant-Bar à Libreville

Artisan de la fusion entre les classiques de la gastronomie française et les ingrédients de la cuisine gabonaise.

  • PNG
  • A l’issue de la 5ème édition de « Goût de France » au Gabon, nous avons rencontré Marianne Tigoé-Okias, responsable du Lokua Restaurant-Bar, pour partager, avec elle, quelques anecdotes croustillantes de son active et fidèle participation à cet évènement mondial depuis 2015. L’Ambassade de France encourage les restaurants au Gabon et São Tomé-et-Príncipe à rejoindre l’évènement « Goût de France » pour fêter la gastronomie française et les accompagne.

Présentez-vous

« Je m’appelle Marianne Tigoé-Okias, j’ai 37 ans et je suis responsable du Lokua Restaurant-Bar. Avant de prendre les rênes de cette passionnante aventure, j’ai suivi une formation à l’École supérieure de gestion de Paris et Commerce International (ESGCI) et des études de géopolitique à Chicago, aux États-Unis.

En 2007, le Lokua s’est agrandi et l’étage supérieur a été aménagé en restaurant. En 2008, lors d’un séjour au Gabon, j’ai eu l’opportunité d’assurer un remplacement en tant que manager du Lokua. Cette expérience n’a fait qu’accentuer ma passion pour la gastronomie et le vin. J’ai alors décidé de rester pour faire rayonner mon concept de cuisine métissée façon « bistrot chic ». En effet, l’originalité du Lokua consiste en la fusion entre des plats inspirés de gastronomie française et les ingrédients exotiques et colorés de la cuisine gabonaise. »

Focus sur la participation du Lokua à l’évènement « Goût de France »

« En 2015, lorsque l’Ambassade est venue nous présenter l’évènement « Goût de France », j’ai tout de suite adhéré au projet car valoriser la gastronomie française répond à mes aspirations. Chaque année, nous associons un thème à l’événement : en 2015, nous avons mis l’accent sur l’association mets-vins ; en 2016, la cuisine de bistrot a été mise à l’honneur (escargots à la bourguignonne, blanquette de veau, crêpes Suzette, etc), en 2017 nous avons valorisé les grands classiques de la cuisine française avec les produits locaux (cœur d filet de bœuf en persillade de pleurotes du pays) ; en 2018, nous avons choisi de rendre hommage à Paul Bocuse, célèbre chef étoilé Lyonnais, en proposant aux convives l’incontournable ‘’côtes de veau à la crème façon Bocuse’’. »

JPEG - 25.9 ko
Le fondant au chocolat et son chutney de bambou & gingembre acidulé. Création Goût de France 2018
© Lokua Bar-Restaurant.
JPEG - 30 ko
Cœur de filet de bœuf sur persillade de pleurotes du pays. Création Goût de France 2016.
© Lokua Bar-Restaurant.

Racontez-nous une anecdote marquante de votre expérience

« En 2015, la 1ère édition de « Goût de France » a été un vrai challenge, car l’évènement imposait aux restaurants participants un canevas en 7 étapes. Certains mets étaient même suggérés dans les menus, notamment la gougère au fromage (les gougères sont des spécialités bourguignonnes, faites de pâte à choux et de fromage soufflé). Nous avions également eu l’idée d’associer chaque met avec un verre de vin. Il fallait donc servir 7 verres de vins par personne au rythme de leur appétit ! C’était vraiment la course en cuisine et dans la salle, car celle-ci affichait complet dès la 1ère édition. »

JPEG - 18.8 ko
Menu « Goût de France » avec les verres à vin prêts pour les dégustations.
© Lokua Bar-Restaurant.

Racontez-nous un temps fort « Goût de France »

« En 2016, les établissements participants à l’évènement « Goût de France » étaient encouragés à reverser une partie de leurs recettes à une ONG locale. C’est dans ce cadre que le restaurant Le Lokua de Libreville a organisé, le 18 juin 2016, avec l’aide de l’association Les Petites Mains, un après-midi dédié à une cinquantaine enfants d’Akanda. Au cours de l’après-midi, un atelier créatif leur a permis de recycler des bouteilles en plastique pour en faire une trousse. Des jeux leur ont également été proposés, avant qu’un goûter ne vienne conclure l’événement. »

JPEG

Vidéo Goût de France 2019

Dernière modification : 28/05/2019

Haut de page