Rencontre avec Jennifer Morton – Création dansée ONE : Origine à l’Institut français du Gabon

Jennifer Morton est une danseuse chorégraphe franco-congolaise, directrice artistique de la compagnie Art’ Yuma. L’Institut français du Gabon (IFG) l’accueille en résidence de création du 19 février au 3 mars 2018 pour la création de son solo « One : Origine » qu’elle présentera au grand public le 3 mars prochain.

Jennifer Morton - JPEG

Son parcours professionnel

Jennifer Morton a commencé la danse à l’âge de 8/9 ans. Elle a débuté par le modern jazz, avant de se diriger vers le contemporain puis le classique. Elle a développé son intérêt pour la danse contemporaine au cours de ses années de lycée en France. Ayant choisi un baccalauréat Littéraire avec option théâtre, elle devait assister à 15 spectacles par an dans divers domaines (opéra, danse, théâtre, etc.) et s’est passionnée pour la danse contemporaine en assistant à l’un de ces spectacles. Elle prend alors des cours au centre chorégraphique d’Orléans, sous la direction de Joseph Nadj, puis part à Lyon après l’obtention de son baccalauréat en 2003 pour entamer une licence en anthropologie, tout en suivant une formation pré-professionnelle en danse contemporaine dans la compagnie de danse Michel Hallet Eghayan. Au cours de cette formation en contemporain « technique » entre 2004 et 2008, elle apprend la « rigueur du travail. » Dans le cadre de sa licence, elle effectue une année d’échange en 2005/2006 à l’Université Omar Bongo en Erasmus, où elle développe son intérêt pour le sacré. Elle crée sa compagnie de danse Art’ Yuma en 2008, peu de temps avant de s’installer au Gabon, où elle travaille un temps avec le danseur chorégraphe gabonais Peter Nkoghe. Depuis 2013, elle est professeur d’éveil/initiation à la danse pour enfants et de contemporain pour adultes au studio de danse « Corps Accord. »

Focus sur sa résidence de création à l’Institut français du Gabon du 19 février au 3 mars 2018

L’Institut français du Gabon accueille Jennifer Morton du 19 février au 3 mars 2018 en résidence de création sur son solo « ONE : Origine », qu’elle présentera au grand public le 3 mars. Il s’agit du premier volet d’un spectacle de danse contemporaine en trois parties qu’elle prépare depuis 2014. Ce spectacle, intitulé ONE, parle de l’Homme. La première partie, Origine, est consacrée au début de la vie. La deuxième, Naissance, au moment où l’on doit faire des choix. Enfin, la troisième et dernière partie évoque le bilan, l’héritage, avec des questionnements sur notre vie : où vais-je ? Que vais-je laisser derrière moi ?

Les trois volets de ce spectacle peuvent être vus séparément. A peu près un an s’écoulera entre chaque partie. A travers ce projet « mûri », elle souhaite « transmettre quelque chose de positif en emmenant le spectateur à se questionner sur le véritable but qu’il poursuit. » Pour elle, « le rôle de l’artiste est de parler à ses contemporains pour les éclairer, leur proposer une vision humaniste de la vie et du rôle de chacun. »

Affiche de sa « création dansée » ONE : Origine - JPEG

Dernière modification : 13/02/2018

Haut de page