Rencontre avec Jean-François Bihan-Poudec - Un entrepreneur français ayant fait le pari du Gabon en 2013

Jean-François Bihan-Poudec est le fondateur et gérant de la société Ingénierie Conseil Informatique (ICG), basée à Libreville, Gabon.


Jean-François Bihan-Poudec - JPEG

Son parcours professionnel

Jean-François Bihan-Poudec a suivi un cursus universitaire en géographie, avec option urbanisme (aménagement et gestion des espaces ruraux) à Montpellier. Il a choisi cette formation afin de « garder l’esprit le plus ouvert possible ». Lors de son cursus, il a acquis compétences en géomatique et a réalisé deux stages dans ce domaine. Ensuite il s’est installé à Évreux, où il a débuté sa première expérience professionnelle en tant qu’urbaniste spécialisé dans les zones d’activités économiques à la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Eure (CCIE). Il a occupé ce poste durant trois ans, mais a toujours eu en tête de s’expatrier, pensant mieux valoriser son expérience professionnelle dans un autre pays que la France. En 2013, il arrive au Gabon avec pour objectif de créer sa société dans le domaine de la géomatique. Pourquoi le Gabon ? Comment en est-il arrivé à fonder ICG ?

Portrait d’un jeune entrepreneur français ayant fait le choix de s’installer au Gabon

A la CCI de l’Eure, il fait la connaissance d’un stagiaire gabonais qui le met en contact avec un « frère » souhaitant « rentrer au pays ». Ensemble ils créent le projet Ingénierie Conseil Informatique (ICG), avec pour objectif principal de « développer la géomatique au Gabon », et mettent au point un business plan. Il quitte son travail à la CCIE pour tenter la grande aventure au Gabon. Bien que son ami ne le suive finalement pas, il est accueilli par la mère de ce dernier à son arrivée au Gabon. Il se rend alors au Service Économique de l’Ambassade de France afin de mieux comprendre et appréhender le contexte économique local. Après des démarches administratives obligatoires, il crée ICG en 2013, qu’il a entretemps décidé de spécialiser en topographie, après avoir prospecté dans le domaine de la géomatique. Il obtient son premier marché dès juillet 2013 et étoffe peu à peu son réseau. Il s’adapte au contexte économique difficile, fait le choix de la souplesse, proposant des prix abordables et une grande flexibilité. Fin 2013, après une formation en Suisse, il décide d’investir dans des drones civils professionnels pour réaliser de la topographie par photogrammétrie. Aujourd’hui, ICG est devenu une référence en topographie au Gabon. La société emploie 10 personnes et fait régulièrement appel à des prestataires. ICG fête ainsi ses 5 ans, avec des « projets pour l’avenir » !

Comme l’a rappelé l’Ambassadeur, Haut Représentant de la République Française au Gabon, dans son discours lors de la célébration du 14 juillet 2018 à la Résidence de France, « la relance de l’économie, au Gabon comme d’ailleurs en France, est avant tout l’affaire des entreprises, entreprises nouvelles attirées par les potentialités du pays ou entreprises déjà présentes. » Jean-François Bihan-Poudec, en faisant le choix de venir s’installer au Gabon en 2013 et de créer sa société ICG, entre clairement dans cette configuration, contribuant de facto à la relance de l’économie au Gabon.

Dernière modification : 03/08/2018

Haut de page