Programme PISCCA – Rencontre avec Jean Richard Obame Ndong, président de l’association Tous Différents

Jean Richard Obame Ndong - JPEG

Jean Richard Obame Ndong est le président de l’association Tous Différents, lauréate du PISCCA 2017, et le directeur du Centre Tous Différents, situé à Charbonnages à Libreville, qui accueille et scolarise des « enfants autistes, trisomiques, IMC (infirmité motrice cérébrale) et TDA/H (trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité) ».

Son parcours professionnel

Jean Richard est à l’origine instituteur. Il s’est formé à l’école normale supérieure d’instituteurs de Franceville dans les années 1997-1998. Il est ensuite recruté, en 1998, par la fondation Horizons Nouveaux. Cette structure spécialisée dans l’encadrement des enfants handicapés a été fondée en 1996 par l’ex Première Dame du Gabon feue Edith Lucie Bongo Ondimba, médecin de formation. En 2006, il est envoyé en formation diplômante de conseiller pédagogique à Dakar, puis en France en 2008-2009 à l’Institut National Supérieur de formation et de recherche pour l’éducation des jeunes handicapés et les enseignements adaptés (INSHEA). De 2011 à 2013, Jean Richard travaille pour un cabinet de rééducation, mais devant la « souffrance des parents » face au coût des séances et l’impossibilité d’inscrire leurs enfants dans un établissement scolaire, il se « mobilise avec ses amis » et crée l’association Tous Différents en novembre 2013.

L’association Tous Différents, lauréate du PISCCA 2017

L’association comprend un Centre, ouvert en novembre 2013, où sont accueillis et scolarisés les « enfants autistes, trisomiques, IMC (infirmité motrice cérébrale) et TDA/H (trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité) » et un Institut supérieur, ouvert en 2014. Cet Institut bénéficie d’un partenariat avec l’INSHEA et l’Institut des Hautes Etudes Paramédicales du Sud (IHEPS) au Maroc, qui délivre les diplômes. Le Centre accueillait à l’origine 10 enfants encadrés par 6 éducateurs ; il compte aujourd’hui 86 enfants pour 28 éducateurs et 18 bénévoles. Depuis 2016, pour faciliter la professionnalisation des enfants, différents ateliers (cuisine, couture, coiffure etc.) sont proposés. Un jeune homme accueilli au centre il y a quelques années y travaille ainsi désormais comme cuisinier.

Pourquoi avoir sollicité une subvention PISCCA ?

Grâce au programme PISCCA, lancé par l’Ambassade de France, l’association a pu organiser des actions visant à renforcer le volet formation en faisant venir des experts au Gabon pour animer des séminaires de formation ouverts à toutes les structures qui travaillent avec des enfants autistes au Gabon ou aux personnes désireuses de se former dans ce domaine.

Deux opérations ont ainsi été organisées grâce au PISCCA :

-  deux autres centres (un à Libreville et un à Port-Gentil), des étudiants de l’école doctorale de l’Université Omar Bongo (psychologues, cliniciens) et des éducateurs de l’Institut national de formation d’action sanitaire et sociale (INFASS), qui réalisent souvent leurs stages au Centre Tous Différents, ont participé au séminaire de formation sur les « stratégies éducatives de l’autisme » animé par un expert formateur d’AFG Autisme du 7 au 10 novembre 2017 ;

-  un audit, avec un volet formation du personnel, du Centre Tous Différents et d’un autre Centre à Libreville est actuellement réalisé par un représentant de l’INSHEA et qui va également animer une conférence sur « l’accompagnement des élèves en très grande difficulté et le cas de l’autisme » ce vendredi 17 novembre 2017 de 16h à 18h à l’Ecole Normale Supérieure de Libreville.

Discours du Président de l'Association Tous Différents lors de la cérémonie de remise des certificats du séminaire de formation sur les « stratégies éducatives de l'autisme » animé par un expert formateur d'AFG Autisme du 7 au 10 novembre 2017 - JPEG

Affiche de la conférence sur "l'Accompagnement des élèves en très grande difficulté et le cas de l'autisme" le vendredi 17 novembre - JPEG

Dernière modification : 16/11/2017

Haut de page