Programme PISCCA – Accueil des représentants des Chambres des Métiers et de l’Artisanat de France et du Burkina Faso, avec le Ministère des PME, de l’entrepreneuriat national et de l’insertion des jeunes

Réunion d'accueil des représentants de l'Assemblée Permanente des Chambres des Métiers et de l'Artisanat (APCMA) de France et de la Chambre des métiers de l'artisanat du Burkina Faso à l'Ambassade de France au Gabon - JPEG

Le 13 novembre dernier, l’attaché de coopération et le chef du service économique de l’Ambassade de France au Gabon ont reçu les représentants de l’Assemblée Permanente des Chambres des Métiers et de l’Artisanat (APCMA) de France et de la Chambre des métiers de l’artisanat du Burkina Faso, partenaires du Ministère des PME, de l’entrepreneuriat national et de l’insertion des jeunes.

Ces représentants sont actuellement en mission à Libreville pour étudier la faisabilité d’une Chambre Nationale des Métiers au Gabon (CNMG), avec le soutien de l’Ambassade de France. En effet, le Ministère des PME, de l’entrepreneuriat national et de l’insertion des jeunes figure parmi les 7 lauréats de l’appel à projets PISCCA 2017 lancé par l’Ambassade. Dans ce cadre, il souhaite réaliser une étude de faisabilité pour la mise en place d’une Chambre Nationale des Métiers au Gabon (CNMG).

Pour mémoire, le programme « Projets Innovants des Sociétés Civiles et Coalitions d’Acteurs » (PISCCA) constitue un nouvel outil unique de l’Ambassade de France au Gabon au service du financement de projets de développement portés par les acteurs non gouvernementaux et, dans la limite de 20% de l’enveloppe globale, les organismes de l’État gabonais. Au titre de l’année 2017, le montant de l’enveloppe PISCCA est supérieur à 120 000 000 fcfa (185 000 €). Cette somme est consacrée au financement de projets portant sur les droits fondamentaux des femmes et des enfants, l’insertion économique de la jeunesse et le développement local, ainsi que le regroupement et la mise en réseau des acteurs de la société civile gabonaise. Une attention particulière est par ailleurs portée à la question du genre ainsi qu’à l’usage des technologies de l’information et de la communication. L’appel à projets, lancé le 12 juillet, est clos depuis le 8 septembre 2017.

Réunion d'accueil des représentants de l'Assemblée Permanente des Chambres des Métiers et de l'Artisanat (APCMA) de France et de la Chambre des métiers de l'artisanat du Burkina Faso à l'Ambassade de France au Gabon - JPEG

Réunion d'accueil des représentants de l'Assemblée Permanente des Chambres des Métiers et de l'Artisanat (APCMA) de France et de la Chambre des métiers de l'artisanat du Burkina Faso à l'Ambassade de France au Gabon - JPEG

Dernière modification : 15/11/2017

Haut de page