Poursuite du programme de compagnonnage artisanal à Port-Gentil

Le programme de « compagnonnage artisanal » s’inscrit dans le cadre d’une action de coopération structurante entre le ministère gabonais chargé de l’artisanat et l’Ambassade de France. Grâce à l’appui technique de l’Assemblée Permanente de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (APCMA), ce programme permet notamment la venue de maître-formateurs français au service de professionnels gabonais.

JPEG - 24.5 ko
Portrait de Olivier Louédec, compagnon français
Crédits : Ambassade de France.

Du 12 mai au 10 juin, la ville de Port-Gentil a accueilli Olivier Louédec, compagnon français, qui a oeuvré au renforcement des compétences des fabricants gabonais de pirogues de pêche.

Une pirogue a été conçue et construite en trois semaines. « Le dessin de cette pirogue est unique. Il s’agit d’une œuvre alliant tradition gabonaise et savoir-faire français » selon l’artisan français. Port-Gentil, dont les bateaux sont des copies de bateaux, bénéficie ainsi d’une réalisation unique à la hauteur du travail exceptionnel des pêcheurs locaux qui affrontent chaque jour l’Ozomboua, cette zone entre fleuve et océan.

JPEG - 45 ko
Pirogue construite par Olivier Louédec, compagnon français, qui a oeuvré au renforcement des compétences des fabricants gabonais de pirogues de pêche à Port-Gentil.
Crédits : Ambassade de France.
JPEG - 37.6 ko
Photo des officiels dans la pirogue construite par 16 professionnels gabonais sous la supervision d’Olivier Louédec, compagnon français.
Crédits : Ambassade de France.

Afin d’assurer la réalisation de cette œuvre, 16 professionnels gabonais ont, sous la supervision de l’artisan français, confectionné un moule réutilisable. Les pirogues construites dans le futur bénéficieront d’une taille adaptée, à la demande du client. La matière en fibre de verre offre une résistance améliorée pour une durée de vie supérieure à vingt ans. Une première pirogue réalisée, d’une longueur de sept mètres, supporte un poids d’une tonne.

Cette mission intervient après celle de Mouila autour de la maçonnerie ou encore celle de Koulamoutou autour de la plomberie, que vous pourrez (re)découvrir grâce à notre article Première étape du programme de compagnonnage artisanal à Mouila et Koulamoutou.

JPEG - 44.1 ko
Remise de diplômes après 3 semaines de formation à Port-Gentil
Crédits : Ambassade de France.

Pour en savoir plus, consulter le site de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA)

Dernière modification : 19/06/2019

Haut de page