Ouverture de l’agence consulaire de Port-Gentil

Le 20 décembre 2021, lors d’une cérémonie en présence des autorités locales et de représentants de la communauté française, la consule générale, Madame Francy DEGARDIN a installé officiellement Monsieur Christian GOURAYEB dans ses fonctions de consul honoraire de France à Port Gentil et inauguré la nouvelle agence consulaire.

Qu’est-ce qu’une agence consulaire ?

Une agence consulaire est un bureau délégué d’un consulat général, dans une ville de la circonscription consulaire autre que la ville où se situe le consulat général. Une agence consulaire est dirigée par un consul honoraire, nommé après accord des autorités du pays représenté et du pays de résidence par le chef de poste consulaire qu’il assiste, conseille et représente.

Le consul honoraire a un rôle de relai de proximité. Il a compétence pour représenter les ressortissants français et les intérêts de la France sur le territoire de sa compétence auprès des autorités locales. Il est également le relai des services consulaires auprès de la communauté française. Dans la circonscription consulaire du territoire gabonais, les consuls honoraires sont présents à Port-Gentil et à Moanda.

Les consuls honoraires ne sont pas des agents de carrière et ne sont pas rémunérés. Ils exercent bénévolement leurs fonctions sous la responsabilité et le contrôle de la consule générale. Ils exercent généralement une activité professionnelle, et ne peuvent pas toujours être disponibles.

Ce que peut faire le consul honoraire à Port-Gentil

Monsieur Christian GOURAYEB a pour mission essentielle la protection des Français de Port-Gentil et de leurs intérêts et a le devoir de rendre compte à la consule générale. Par délégation de compétences et dans le respect des instructions, le consul honoraire peut délivrer ou faciliter l’obtention de documents administratifs, signer des certificats de vie, procéder à la certification de conformité à l’original de copies de documents, légaliser des signatures, établir des procurations de vote et participer à l’organisation des élections nationales ou remettre passeports et cartes nationales d’identité à leur titulaire. Pour certaines de ces formalités, des frais de chancellerie vous seront demandés dont les montants forfaitaires sont affichés à l’agence consulaire.

Le consul honoraire peut vous aider dans des situations d’urgence :

  • En cas de maladie, il pourra vous mettre en relation avec un médecin ou vous fournir une liste de médecins - les frais médicaux restent à la charge du patient ou de son assurance santé
  • En cas d’accident grave, le consul honoraire pourra prévenir la famille et envisager avec elle les mesures à prendre : hospitalisation ou rapatriement - les dépenses engagées sont à la charge de l’intéressé et de ses proches ou de l’assurance rapatriement souscrite, ce qui est fortement conseillé.
  • En cas de décès, le consul honoraire prend l’attache du consulat général afin que les formalités liées aux décès puissent être effectuées – les frais de rapatriement de corps sont pris en charge par l’organisme d’assurance du défunt ou, à défaut, par la famille.
  • En cas de perte ou de vol, le consul honoraire pourra vous renseigner sur les procédures d’obtention de nouveaux titres d’identité ou de voyage au consulat général à Libreville.
  • En cas d’arrestation ou d’incarcération, un Français peut demander à ce que le consul honoraire soit informé. Il s’assurera des conditions de détention. Il pourra lui fournir une liste d’avocats pour assurer sa défense – les frais de justice et d’avocat sont à la charge de l’intéressé.
Ce que ne peut pas faire le consul honoraire
  • dresser ou transcrire un acte d’état civil,
  • faire signer un PACS,
  • conseiller en matière de nationalité,
  • délivrer un laissez-passer ou un passeport d’urgence,
  • établir une déclaration de perte ou de vol,
  • inscrire un Français sur le Registre des Français établis hors de France ou la liste électorale consulaire,
  • recevoir des dossiers de demandes de visa,
  • avancer de l’argent, prendre en charge des frais d’hospitalisation ou autres.

Dernière modification : 28/01/2022

Haut de page