Nouvelles découvertes au Gabon relatives aux origines de la vie sur Terre

L’Ambassade de France au Gabon, dans le cadre d’une coopération interuniversitaire organisée par son service de coopération et d’action culturelle, est fière d’être, depuis de nombreuses années, l’un des soutiens du Professeur El Albani de l’Université de Poitiers (France) dans ses recherches.

Il y a dix ans, avec le soutien de la coopération française et des autorités gabonaises, une équipe dirigée par le professeur Abderrazzak El Albani, a mis en évidence un sujet de classe mondiale dans une carrière de grès au Gabon, près de Franceville dans la province du Haut-Ogooué. Il a découvert les plus anciennes cendres volcaniques sur terre jamais décrites dans des roches de 2.1 milliards d’années.

- En février 2018, l’équipe internationale et pluridisciplinaire coordonnée par le Professeur El Albani a mis en évidence la découverte des plus vieilles traces de mobilité sur Terre au Gabon (consulter l’article).

- Le 25 juin 2018, Abderrazak El Albani, professeur à l’université de Poitiers-CNRS et géologue, a animé une conférence interuniversitaire à l’Institut français du Gabon. Il a également présenté le film documentaire réalisé par France 5 sur ses travaux et découvertes, intitulé « Origines de la vie : le début du commencement », avant de se prêter au jeu des questions-réponses. (consulter l’article)

- Après compilation de l’ensemble des échantillons de roche de la carrière de Franceville, l’équipe internationale et pluridisciplinaire coordonnée par le Professeur El Albani de l’Institut de chimie des milieux et matériaux de Poitiers (CNRS/Université de Poitiers) a mis en évidence les traces d’une activité biologique disparue dans des roches très anciennes appartenant à la Terre primitive. Cette nouvelle démarche scientifique pourrait aider, également, à la prospection des traces de vie très discrète sur la planète Mars.

JPEG - 60.6 ko
Voile bactérien pyritisé montrant une croissance en forme de rings concentriques.
Crédits : © Abderrazak El Albani

Le Professeur El Albani explique :

« La recherche de nos origines a toujours suscitée un débat très passionnant. Retracer les premières traces de vie sur Terre c’est permettre la compréhension du cheminement évolutif du vivant. »

Découvrez le communiqué complet de l’Université de Poitiers

PDF - 656.9 ko
Communiqué de Presse : aux origines de la vie sur Terre la recherche des signatures biologiques disparues au Gabon - 656.9 ko
Crédits : Université de Poitiers. (PDF - 656.9 ko)

(pdf - 656.9 ko).

Les résultats ont été publiés dans la revue scientifique Nature communication le 17 Juin 2019.

Dernière modification : 24/06/2019

Haut de page