Le 28 juin, le mouillage du porte-hélicoptères amphibie "TONNERRE" au large de Libreville a donné lieu à un exercice de coopération franco-gabonais réussi.

La France et le Gabon contribuent à la mise en œuvre de la stratégie de sécurisation du Golfe de Guinée au sein du processus de Yaoundé, porté par la CEEAC. Au cours d’une escale du Tonnerre à Libreville le 28 juin dernier, un exercice a été conduit par les forces de défense et de sécurité gabonaises avec l’appui de la mission de coopération de défense française et les Eléments français au Gabon

JPEG - 1019.2 ko
Le PHA "TONNERRE" au large de Libreville
Crédits photos : EFG
JPEG - 1.3 Mo
Un hélicoptère français de type Caïman réalise un hélitreuillage sur un patrouilleur de la marine gabonaise.
Crédits photos : EFG

Le 28 juin 2020, le porte-hélicoptères amphibie (PHA) "TONNERRE" a effectué un exercice multi ministériel de lutte dans l’estuaire auquel ont participé des moyens navals des marines nationales françaises et gabonaises et des autres administrations locales telles que la marine marchande, les douanes, la gendarmerie, la police, l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) et les pêches.

Au cours de cet exercice une embarcation rapide du PHA TONNERRE a joué le rôle d’un navire pirate introduit dans l’estuaire qui a été localisé et poursuivi avant d’être arraisonné par des moyens maritimes gabonais, guidés par le PC crise localisé à l’Etat-major de la marine gabonaise.
PNG - 4.6 Mo
PHA Tonnerre poursuit sa mission corymbe à São Tomé et Principe (photo du mouillage)
Crédits photos : Marine Nationale

Dernière modification : 01/07/2020

Haut de page