Le 15 avril 2019, Philippe Autié, Ambassadeur de France, et Francy Degardin, Consule Générale de France, ont visité l’Hôpital d’Instruction des Armées Omar Bongo Ondimba.

Accueilli par le Médecin Général Inspecteur Béatrice Nguema Edzang, médecin chef de l’Hôpital d’Instruction des Armées Omar Bongo Ondimba, l’Ambassadeur a pu échanger avec les responsables des pôles d’excellence rencontrés au cours de la visite à savoir : service d’accueil des urgences, service d’imagerie médical, service de réanimation avec son centre des brûlés, service de chirurgie orthopédique et clinique dentaire esthétique.

Inauguré le 11 novembre 2005, l’HIA Omar Bongo Ondimba est organisé en 22 services regroupés en 9 départements. Ses capacités permettent la prise en charge des militaires et de leurs familles mais aussi de nombreux civils qui représentent la part la plus importante de la patientèle. Dotés de moyens modernes, sa vocation militaire opérationnelle en fait un hôpital de recours en cas de situations d’urgence.

L’Hôpital d’Instruction des Armées Omar Bongo Ondimba est un support pédagogique important pour l’École d’Application du Service de Santé Militaire de Libreville (EASSML). L’enseignement s’appuie sur le corps professoral très structuré du Service de Santé Militaire. Les médecins stagiaires sont intégrés lors de leurs stages hospitaliers au sein des équipes soignantes des services médicaux et chirurgicaux de l’Hôpital d’Instruction des Armées Omar Bongo Ondimba

photo des officiels devant l'Hôpital d'Instruction des Armées Omar Bongo Ondimba.
L'équipe soignante et l'Ambassadeur de France pendant la visite.
Signature du livre d'or et remise de présent après la visite
Les chiffres clés de l’activité de l’hôpital en 2018 :
  • 63 088 consultations
  • 9400 hospitalisations
  • 2779 interventions chirurgicales
  • 28 553 examens d’imagerie médicale
  • 2351 naissances

Le personnel de l’hôpital se compose de 537 militaires couvrant les métiers hautement qualifiés de médecin, chirurgien, pharmacien, chirurgien-dentiste, personnel paramédical et enfin le personnel administratif.

Dernière modification : 24/04/2019

Haut de page