Inauguration de l’"école 241", soutenue par la coopération française

Le 27 novembre dernier, l’ « école 241 » a été officiellement inaugurée en présence notamment de M. Arnauld Calixte Engandji Alandji, Ministre de l’Egalité des Chances, de la Jeunesse, chargé des Gabonais de l’étranger, de M. Boubacar Noumansana, représentant régional de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), et de M. Philippe Autié, Ambassadeur, Haut Représentant de la République française au Gabon, dans les locaux de l’incubateur Ogooué Labs à Libreville.

PNG

Le projet de création de « l’école 241 », une nouvelle école liée aux métiers du numérique, est porté par l’incubateur Ogooué Labs et soutenu financièrement par l’Ambassade de France à travers le PISCCA. La maitrise d’ouvrage est assurée par Ogooué Labs qui s’appuie sur la fabrique française SIMPLON.CO pour la maîtrise d’œuvre. Basée à Paris, la fabrique Simplon est notamment présente au Sénégal.

Cette école offre une formation gratuite et intensive dans le numérique sur 7 mois depuis octobre 2018 au bénéfice de 44 personnes réparties dans deux sessions : « développeur web » et « référent digital ». Plus de 1 000 personnes avaient marqué leur intérêt pour cette formation au moment de son lancement. Une réunion d’information à destination des candidats pré-sélectionnés s’était tenue fin septembre à l’Institut français du Gabon.

Cette opération s’inscrit tout particulièrement dans le cadre des priorités fixées par le Président de la République Emmanuel Macron dans son discours prononcé à Ouagadougou en novembre 2017 : appui à la jeunesse, au numérique, à l’éducation et à la francophonie.

Retrouvez le discours prononcé par l’Ambassadeur de France à l’occasion de cette inauguration (à télécharger – pdf - 29.3 ko).

Rappel – Qu’est-ce que le PISCCA ?

Le programme « Projets Innovants des Sociétés Civiles et Coalitions d’Acteurs » (PISCCA) constitue un outil unique de l’Ambassade de France au Gabon au service du financement de projets de développement portés par les acteurs de la société civile gabonaise et, dans la limite de 30% de l’enveloppe globale, par les acteurs publics.

Au titre de l’année 2018, le montant de l’enveloppe PISCCA est de 215 000 €, soit plus de 140 millions de FCFA. Cette somme est consacrée au financement de projets portant sur les droits fondamentaux des femmes et des enfants, l’insertion économique de la jeunesse et le développement local, ainsi que le regroupement et la mise en réseau des acteurs de la société civile gabonaise. Une attention particulière est par ailleurs portée à la question du genre ainsi qu’à l’usage des technologies de l’information et de la communication.

L’appel à projets PISCCA 2018, lancé le 4 avril, est clos depuis le 11 mai 2018.

JPEG - 57.8 ko
Une vue des officiels présents à l’occasion de l’inauguration de l’école 241.
crédits : Ambassade de France.
JPEG - 62.3 ko
Au centre, M. Arnauld Calixte Engandji Alandji, Ministre de l’Egalité des Chances, de la Jeunesse, chargé des Gabonais de l’étranger.
crédits : Ambassade de France.
JPEG - 44 ko
M. Philippe Autié, Ambassadeur, prononçant son discours à l’occasion de l’inauguration de l’école 241.
crédits : Ambassade de France.
JPEG - 140.3 ko
Le ruban, symbole de l’inauguration, prêt à être coupé par M. le Ministre, en présence notamment de M. Sylvère Boussamba, fondateur de l’incubateur Ogooué Labs.
crédits : Ambassade de France.

Dernière modification : 29/11/2018

Haut de page