Décès de Jean d’Ormesson et de Johnny Hallyday, deux monuments de la culture française

Avec les décès de Jean d’Ormesson et de Johnny Hallyday, nous perdons deux monuments de la culture française.

Jean d'Ormesson et Johnny Hallyday (montage) - JPEG

Comme l’a rappelé le président de la République, l’écrivain Jean d’Ormesson, décédé dans la nuit du 4 au 5 décembre 2017, « était le meilleur de l’esprit français, un mélange unique d’intelligence, d’élégance et de malice, un prince des lettres sachant ne jamais se prendre au sérieux. L’œil, le sourire, les mots de Jean d’Ormesson nous manquent déjà ».

Puis, le chanteur Johnny Hallyday s’est éteint dans la nuit du 5 au 6 décembre, à qui Emmanuel Macron a rendu hommage : « On a tous en nous quelque chose de Johnny Hallyday. Le public de fans et de fidèles qu’il s’était acquis est en larmes. Nous n’oublierons ni son nom, ni sa gueule, ni sa voix. Le voici au panthéon de la chanson où il rejoint les légendes du rock et du blues qu’il aimait tant ».

Qu’ils reposent en paix.

Retrouvez le clip de "J’oublierai ton nom" de Johnny Hallyday tourné au Gabon dans les années 80 !

Dernière modification : 06/12/2017

Haut de page