Cybersécurité, un enjeu européen majeur

Dans un espace numérique, une approche nationale de la cybersécurité est aujourd’hui insuffisante pour faire face à des menaces sophistiquées et croissantes qui questionnent profondément des notions pourtant acquises de territorialité, de souveraineté, d’attribution et de réponse à apporter en cas de conflit.

Cybersécurité - JPEG
Le cyberespace nous amène à envisager la géopolitique et la géostratégie avec un regard neuf, notamment au niveau européen. De nombreux projets sont menés et soutenus par la France pour garantir l’émergence d’une « Europe du numérique » souveraine, autonome, confiante et ouverte sur le monde.

La meilleure défense reste la défense

La France a été l’un des premiers pays européens à mettre en place une approche ambitieuse en cybersécurité, notamment par son choix d’utiliser des outils réglementaires pour protéger ses opérateurs d’importance vitale.
L’entrée en vigueur prochaine de la directive sur la sécurité des réseaux et des systèmes d’information connue sous l’appellation « directive NIS » (pour Network and Information Security) sera une nouvelle étape dans la sécurisation des acteurs clés en France et en Europe et le développement d’une coopération volontaire entre États membres basée notamment sur le réseau européen des CSIRT (Computer Security Incident Response Team).

La protection des données personnelles : un enjeu phare pour 2018

Le règlement européen sur la protection des données personnelles sera applicable en mai 2018 dans tous les pays de l’Union européenne. Cette réforme globale doit permettre à l’Europe de s’adapter aux nouvelles réalités du numérique.
La réforme de la protection des données poursuit trois objectifs :

  • renforcer les droits des personnes, notamment par la création d’un droit à la portabilité des données personnelles et de dispositions propres aux personnes mineures ;
  • responsabiliser les acteurs traitant des données (responsables de traitement et sous-traitants) ;
  • crédibiliser la régulation grâce à une coopération renforcée entre autorités de protection des données, qui pourront notamment adopter des décisions communes lorsque les traitements de données seront transnationaux, et à des sanctions renforcées.

Le Mois européen de la cybersécurité

Devant l’évolution de la menace et la nécessité de répondre aux citoyens ébranlés par les récentes cyberattaques (WannaCry, NotPetya...), les acteurs français et européens s’emploient à coordonner leurs efforts vers une plus grande responsabilité collective.
Le Mois européen de la cybersécurité est une parfaite illustration de cette volonté partagée puisque ministères, associations, organisations professionnelles et autres acteurs clés multiplient les initiatives avec des actions de sensibilisation dans toute l’Europe (conférences, tables rondes, rencontres participatives, outils pédagogiques, animation des réseaux sociaux...)
Cet événement est organisé à l’initiative de l’ENISA, l’agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l’information.

Le mois de la cybersécurité 2017 - PNG

Dernière modification : 11/10/2017

Haut de page