Coopération maritime dans le golfe de Guinée : l’exercice « Mégalops / Grand African Nemo 19.3 » réalisé avec succès au Gabon.

Du 17 au 21 juin 2019, l’opération « Mégalops / Grand African Nemo 19.3 » a fait participer l’ensemble des acteurs de la chaîne de sécurité maritime de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) : le Gabon, São Tomé et Principe, le Cameroun, la Guinée Équatoriale, la République du Congo, la République démocratique du Congo et l’Angola. Placé sous la direction du Centre Régional de Sécurité Maritime d’Afrique Centrale (CRESMAC) de Pointe Noire en République du Congo, cet exercice a été conduit par l’État-major des éléments français au Gabon (EFG) avec le concours de la Marine française et du ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères.

JPEG - 80.5 ko
Le patrouilleur de la Marine nationale gabonaise (à gauche), l’hélicoptère des éléments français au Gabon (au centre), et l’Aviso Commandant Bouan de la Marine nationale française (à droite) pendant l’exercice Grand African Nemo (GAN) le 20 juin 2019 au Gabon.
Crédits : Ambassade de France au Gabon.

- Grand African Nemo est un exercice de maitrise de l’espace maritime du golfe de Guinée à l’occasion duquel les pays de la CEEAC s’entrainent à faire face à des situations adaptées à leurs enjeux régionaux. Il a permis aux organismes opérationnels de la région de se pencher sur des problématiques diverses : pollution maritime, pêche illicite, piraterie, immigration clandestine dans toute la zone maritime. En mer, les marines africaines ont été confrontées à des adversaires joués par les marins français du patrouilleur haute mer (PHM) CDT BOUAN, présent dans le golfe de Guinée dans le cadre de la mission Corymbe. La Marine française a accueilli les différentes équipes de visite et leur a proposé différents scénarii afin que les marins de la zone puissent s’exercer face à toutes les situations possibles.

- Le 20 juin 2019, le scenario dédié à la Marine nationale gabonaise dans le cadre de l’exercice « Mégalops / Grand African Némo 19.3. »
était basé sur un cas d’immigration clandestine. A l’issue, les marins gabonais ont souligné l’intérêt de ces exercices « terrain ». En effet, au-delà des savoir-faire techniques ou tactiques acquis en mer, ces actions permettent d’illustrer une coopération maritime optimale dans le golfe de Guinée : remontée d’informations, partage entre partenaires, coordination de l’action pour définir le moyen le plus approprié et conduite coordonnée de la mission.

JPEG - 153.5 ko
Les forces de Marine nationale gabonaise en action lors de l’exercice Grand African Nemo à bord de l’Aviso Commandant Bouan.
Crédits : Ambassade de France.
JPEG - 122.1 ko
Les forces de Marine nationale gabonaise en action lors de l’exercice Grand African Nemo à bord de l’Aviso Commandant Bouan.
Crédits : Ambassade de France au Gabon.
JPEG - 143.1 ko
Les forces de Marine nationale gabonaise en action lors de l’exercice Grand African Nemo à bord de l’Aviso Commandant Bouan.
Crédits : Ambassade de France.
JPEG - 30.8 ko
Debriefing après l’exercice Grand African Nemo à bord de l’Aviso Commandant Bouan.
Crédits : Ambassade de France.
JPEG - 172.3 ko
Photo de groupe après l’exercice Grand African Nemo à bord de l’Aviso Commandant Bouan.
Crédits : Ambassade de France.

- Pour rappel, lors du Sommet de Yaoundé en 2013, les états riverains du golfe de Guinée se sont engagés à renforcer leur coopération dans le domaine de la lutte contre l’insécurité maritime dans la zone, en particulier par la mise en place d’une architecture de sécurité régionale opérationnelle et efficace. D’une manière générale, s’appuyant sur des scenarii réalistes avec les enjeux régionaux et définis selon les besoins exprimés par les acteurs locaux, les exercices « African Nemo » contribuent à la cohérence d’action des marines de la zone. Suivant les scenarii retenus, ces exercices peuvent ainsi aborder l’ensemble du spectre de la sécurité maritime.

Corymbe est une mission française qui contribue à la sécurité maritime dans la zone et œuvre pour le renforcement des capacités des marines riveraines du golfe de Guinée. Depuis 1990, un bâtiment de la marine française est présent dans la zone.

Pour en savoir plus, consulter le site des Cols Bleus, AFRICAN NEMO 19.3 : 17 u 21 juin 2019 ( zone Angola - Gabon)

Dernière modification : 30/07/2019

Haut de page