Coopération et développement

Coopération civile et gouvernance

Le Service de coopération, pôle « gouvernance Développement », est positionné, suivant les orientations du Président de la République française exprimées le 28 novembre 2017 à l’Université de Ouagadougou, sur la mise en œuvre d’une coopération de proximité.

Cette coopération de proximité s’exprime à différents niveaux :

  • Un appui aux acteurs non gouvernementaux gabonais par le lancement d’appel à projets (PISCCA, AZOBE…) et le développement d’actions d’échanges et de renforcements de capacités (Forum, Prestations d’accompagnement individualisés…)
  • Un appui aux institutions gabonaises dans leur poursuite d’une action de développement de proximité (Création d’une chambre nationale de métiers au Gabon, compagnonnage artisanal, Programme ACTIF Gabon…)
  • Un appui aux collectivités locales (Guide pratique de l’élu local, promotion de la coopération décentralisée)

Dans cette perspective, un lieu d’accueil et de développement de notre coopération de proximité a été créé dans les jardins de l’institut français du Gabon. Ce lieu, la Villa Gaboma, selon le nom donné par le concepteur réalisateur de l’ouvrage par ailleurs vainqueur du concours de la « maison 100% gabonaise accessible à tous », est un lieu ouvert à toutes et à tous en appui au développement de vos projets. Fruit d’un partenariat financier avec la Délégation de l’Union Européenne notre coopération de proximité se concentre sur les questions d’employabilité de la jeunesse, d’artisanat, de développement durable et de numérique. Cet espace doit nous permettre de mieux appréhender les enjeux de la société gabonaise afin de parvenir à offrir des outils de coopération pertinents et porteurs.

Actualités en matière de coopération civil et gouvernance

Programme de compagnonnage artisanal : une coopération structurante entre le ministère gabonais en charge de l’artisanat et l’Ambassade de France.

Les deux maître-formateurs français au service de professionnels gabonais, au titre du programme de compagnonnage artisanal - JPEG
Appel à projets Azobé à destination des acteurs non gouvernementaux gabonais dans les domaines du développement durable, du numérique et de l’artisanat.

Antonin Raoust, attaché de coopération de l'ambassade de France, lors de la présentation publique de l'appel à projet Azobé - JPEG
Cérémonie de remise des prix de la maison « 100% gabonaise accessible à tous consulter cet article

Oliveira Jean Ernest Lucas, lauréat du concours de la maison 100% gabonaise accessible à tous, présentant sa maison « Gaboma ». - JPEG

Coopération culturelle

  • Par l’Institut Français au Gabon.
  • Par des actions de coopération avec le Ministère de la Culture gabonais (danse, théâtre, muséographie, patrimoine).
  • Par la promotion de la Francophonie.
  • Par l’appui à la création cinématographique.
  • Par la formation pour les médias audiovisuels.

Pour en savoir plus :
- Le site de l’Institut Français du Gabon de Libreville
- Le site du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique au Gabon

Actualités en matière de coopération culturelle

Coopération éducation et universitaire

  • L’éducation de base (préscolaire et scolaire).
  • Le secteur primaire avec le soutien à six Ecoles Publiques Conventionnées (EPC- 4 à Libreville, 1 à Port-Gentil et 1 à Franceville) homologuées et tenues de suivre les programmes français.
  • Le soutien aux établissements relevant de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger (AEFE) : le collège Victor Hugo de Port-Gentil et le Lycée Blaise Pascal de Libreville.
  • La promotion du Centre National d’Education à Distance (CNED).
  • L’appui à l’enseignement supérieur par :
    • la présélection des candidats aux 1er cycles universitaires français et la validation des formations ;
    • cinq accords inter-universitaires entre universités françaises et gabonaises ;
    • l’appui aux classes préparatoires aux Grandes Ecoles du Lycée Léon M’ba de Libreville ;
    • l’appui à la recherche universitaire.
  • La mise en place de centres d’écrit pour les examens français.
  • Le suivi des formations par des enseignants gabonais.
  • L’appui à la création de nouveaux diplômes, à la formation technique et professionnalisante au sein de trois établissements d’excellence : l’Institut Supérieur de Technologies (IST), l’Institut National des Services de Gestion (INSG) et l’Ecole Polytechnique de Masuku (EPM).
Actualités en matière de coopération universitaire

Dernière modification : 12/03/2020

Haut de page