Cérémonie de fin de stage de la 24e promotion des diplômés de l’Ecole d’état-major de Libreville (EEML)

Après quatre mois et demi de formation à l’EEML, les stagiaires de la 24e promotion ont obtenu leur diplôme à l’issue d’examens de fin de formation sélectif.

JPEG
Une cérémonie de fin de stage, présidée par Rose Christiane Ossouka Raponda, Ministre d’Etat, Ministre de la Défense nationale, a clos la scolarité de manière solennelle, en présence de Philippe Autié, ambassadeur de France. La promotion a été, à cette occasion, baptisée « général d’armée Jean Ekoua », actuel commandant en chef de la gendarmerie gabonaise. Sur son uniforme de parade, chacun s’est vu remettre son insigne attestant la réussite à cette formation d’excellence.

JPEG - 39.9 ko
(de gauche à droite) L’ambassadeur de France, le parrain de la promotion et la ministre d’Etat, ministre de la Défense nationale
Crédits : EEML
L’EELM est née il y a 18 ans de la volonté du Gabon et de la France de créer un centre d’excellence visant à dispenser l’enseignement militaire supérieur du premier niveau. La France lui consacre des moyens humains et financiers :
  • elle met actuellement à disposition trois coopérants militaires techniques français, à temps plein : un directeur des études et de la formation, un expert formation et un comptable ;
  • à ce jour, l’école a proposé une formation d’excellence à 1 000 officiers de 20 nationalités différentes aux techniques d’état-major.

Le président de la promotion qui, par ailleurs, a terminé major, a adressé un mot à la Promotion :

« Mesdames et messieurs les officiers de la 24e promotion de l’école d’état-major de Libreville, je voudrais, à l’occasion de cette adresse, vous redire la fierté et l’honneur qui sont les miens d’être président de notre promotion. Nous avons passé ensemble près de quatre mois et demi dans une ambiance assez particulière avec des semaines bien remplies tant à l’école qu’à l’extérieur.
L’EEML nous a donné les rudiments nécessaires à l’exercice de la fonction d’officier traitant aussi bien dans un état-major national que multinational. Il nous revient de les mettre en musique à l’occasion, pour confirmer, si besoin en était encore, que l’EEML est un véritable pôle d’excellence.
Permettez que je nous rappelle pour la suite de nos différentes carrières de « ne pas répéter les mêmes tactiques, mais de nous adapter aux circonstances chaque fois particulières » comme recommandé par le stratège chinois Sun Tsu. Je nous souhaite une brillante suite de carrière. Et si jamais il arrivait qu’on tombe un jour après avoir trébuché, que nous ayons la capacité de nous relever à l’image du phénix que nous avons choisi comme symbole de la promotion qui peut renaître de ses cendres après s’être consumé sur un bûcher, symbole de résurgence et de longévité. »

Le parrain de la 24e promotion, le général d’armée Jean Ekoua, a ensuite offert à ses filleuls un prestigieux dîner de gala.

(de gauche à droite) L'ambassadeur de France, le parrain de la promotion et la ministre d'Etat, ministre de la Défense nationale

Dernière modification : 11/02/2020

Haut de page