Cérémonie de baptême et de remise de diplômes de la 22ème promotion de l’EEML

La cérémonie de remise des diplômes d’état-major s’est déroulée le 30 janvier 2019 dans l’enceinte de l’Ecole d’Etat-Major de Libreville (EEML) à Libreville.

Les 60 stagiaires d’Afrique centrale et d’Afrique de l’Ouest se sont vu remettre l’insigne du diplôme d’état-major, en présence d’Etienne Massard Kabinda Makaga, Ministre de la Défense nationale et de la Sécurité du territoire, de Philippe Autié, Ambassadeur, Haut Représentant de la République française au Gabon, et de Charles Richard Mondjo, Ministre congolais de la Défense, parrain de cette 22ème promotion.

Née il y a 18 ans de la volonté du Gabon et de la France de créer un centre d’excellence visant à dispenser l’enseignement militaire supérieur du 1er niveau, cette école a déjà formé près de 1 000 officiers de 20 nationalités différentes aux techniques d’état-major.

Dans son discours, le Ministre de la Défense nationale et de la Sécurité du territoire a salué la qualité de la coopération entre la France et l’Afrique en évoquant une « assistance technique française indispensable pour atteindre les objectifs assignés à notre école ».

Avant la remise de l’insigne du diplôme d’état-major, l’Ambassadeur a prononcé quelques mots de circonstances : « Le maréchal Lyautey disait : « un chef se juge à la qualité de son état-major ». Faites écho à ses paroles pour toujours tendre vers l’excellence. Je forme le vœu que vous puissiez poursuivre une carrière exaltante ! ».
Depuis 2014, l’EEML forme près de 120 officiers africains au cours de deux stages par an. Elle fait figure de référence pour l’Enseignement Militaire Supérieur du 1er degré sur le continent, justifiant ainsi pleinement sa devise : « cultiver l’excellence ».

JPEG - 94.8 ko
Discours de l’Ambassadeur de France.
Crédits : Ambassade de France au Gabon.
JPEG - 119.6 ko
Une vue des officiels pendant la cérémonie. De gauche à droite : Etienne Massard Kabinda, Ministre de la Défense Nationale et de la Sécurité du territoire, Charles Richard Mondjo, Ministre congolais de la Défense, et Philippe Autié, Ambassadeur, Haut Représentant de la République française au Gabon.
Crédits : Ambassade de France au Gabon.
JPEG - 99.4 ko
Philippe Autié, Ambassadeur de France au Gabon, félicite le major de la 22ème promotion de l’EEML.
Crédits : Ambassade de France au Gabon.
JPEG - 109.5 ko
Un des coopérants français remettant l’insigne du diplôme d’état-major à l’un des stagiaires.
Crédits : Ambassade de France au Gabon.

Le saviez-vous ?

L’Ecole d’Etat-Major de Libreville (EEML) est une Ecole Nationale à Vocation Régionale (ENVR) issue de la coopération militaire entre le Gabon et la France.
La France consacre des moyens humains et financiers à l’EEML :

  • elle met actuellement à disposition 3 coopérants militaires techniques français, à temps plein, dont un directeur des études et de la formation, un expert formation et un comptable ;
  • à ce jour, l’école a proposé une formation d’excellence à 1 000 officiers de 20 nationalités différentes aux techniques d’état-major.
    JPEG - 115.5 ko
    Photo de stagiaires de la 22ème promotion de l’EEML avant la remise d’insigne du diplôme d’état-major.
    Crédits : Ambassade de France au Gabon.


    JPEG - 112 ko
    La 22ème promotion de l’EEML et des officiels.
    Crédits : Ambassade de France au Gabon

Dernière modification : 05/02/2019

Haut de page