Bulletin d’information consulaire n°19 - Vos questions ? Nos réponses sur les visas pour la France !

Vous êtes nombreux à intervenir pour des collègues, des amis, des membres de la famille pour les visas. Beaucoup de désinformations circulent. Nous vous proposons des éléments de réponses à vos principales questions.

PNG

1. Qui délivre les visas ?

Les demandes de visa déposées au Gabon sont instruites par le Consulat général de France à Libreville, seul habilité à prendre les décisions en matière de visas. Depuis 2016, la collecte des données des demandes de visa par un prestataire extérieur TLScontact a permis de supprimer les interminables queues devant le consulat général.
La France représente les Etats Schengen tiers suivants pour la délivrance des visas de court séjour : Allemagne, Autriche, Belgique, Estonie, Grèce, Hongrie, Luxembourg, Pays-Bas, Tchéquie, Lettonie, Lituanie et Suisse. Elle représente également Monaco et les Etats tiers africains suivants : Burkina Faso, République Centrafricaine, Djibouti et Mauritanie. Les demandeurs de visas pour tous ces pays doivent s’adresser au centre TLScontact à Libreville.
Près de 23 000 demandes de visas Schengen pour la France ont été traitées en 2018 dont plus de 17 % de visa de circulation. Les chiffres sont en augmentation constante depuis quelques années.

2. Quelle est la procédure ?

Fin 2017, le déploiement du portail France visa est effectif et la demande en ligne ouverte depuis le 26 novembre 2018.
Avec cette procédure dématérialisée, le demandeur se connecte sur le site de France-Visas afin d’y créer son compte en ligne et d’imprimer son formulaire de demande de visa. Il réservera ensuite une date de rendez-vous sur le site de TLSContact afin de déposer son dossier papier.
TLSContact effectue des missions sur Port Gentil, à raison de 2 fois par mois (les 2ème et 4ème lundis du mois). La procédure reste la même que pour les dossiers déposés à LBV, seuls les frais de services sont à régler en ligne et avant le dépôt du dossier à Port Gentil.
Sauf en cas d’évacuation sanitaire, l’accueil des demandeurs de visa et la réception des dossiers sont assurés exclusivement par le centre TLScontact de Libreville.

3. Quels sont les délais ?

Les rendez-vous visa sont à prendre en ligne sur le site de notre prestataire extérieur TLScontact. Le délai habituel de prise de rendez-vous et de délivrance des visas varient en fonction de l’affluence et des saisons. Il est donc demandé aux usagers d’anticiper de manière à obtenir leur rendez-vous au moins :
- 15 jours avant le départ pour un visa de court séjour ;
- Un mois avant pour un visa de long séjour.
En haute saison (de juin à septembre), le nombre de demandes de visa est multiplié par 4 car se cumulent les voyages d’affaires, tourisme et études. Vous pouvez déposer votre demande de visa jusqu’à 90 jours avant votre départ pour contourner cette période d’affluence et organiser sereinement votre voyage.

4. Quelles sont les causes principales de refus ?

8 demandeurs sur 10 obtiennent leur visa. La production de faux documents (acte d’état civil falsifié, faux compte bancaire, faux diplôme, faux hébergement …) vaut automatiquement un refus de visa et signalement sur notre réseau visa pour 5 ans.
La demande de visa doit être accompagnée des justificatifs demandés par TLScontact Gabon. Seules les listes de justificatifs présentées par TLS contact font foi. Le fait de ne pas fournir l’ensemble des documents demandés est également un motif de refus.

5. Quelles sont les situations particulières ?

La France est le seul pays de l’espace Schengen à exempter de l’obligation de visa de court séjour les Gabonais détenteurs de passeport diplomatique et de service.
Les visas délivrés dans le cadre de leurs fonctions aux titulaires de passeport officiel qui y sont soumis sont gratuits pour se rendre en France.

6. Existe-il des intermédiaires ?

Ni le consulat général, ni TLScontact n’ont mis en place des intermédiaires. Aussi, ne vous laissez surtout pas abuser par les intermédiaires en tous genres qui prétendent faciliter vos démarches par le biais d’une relation personnelle ou en dehors des procédures habituelles. Il s’agit le plus souvent d’escroqueries, plus ou moins élaborées, qui ont pour unique objet de vous soutirer de l’argent.
Le consulat général vous incite à dénoncer ce genre de pratiques. Des poursuites judiciaires peuvent être susceptibles d’être engagées par l’autorité consulaire française.

Dernière modification : 13/12/2019

Haut de page