Agence Française de Développement (AFD) – Rencontre avec Rebecca Pinhas, Volontaire Internationale en Administration (VIA)

Rebecca Pinhas effectue actuellement un Volontariat International en Administration (VIA) au sein de l’Agence Française de Développement (AFD), où elle occupe le poste de chargée de projets sociaux.


JPEG

Son parcours professionnel

Rebecca Pinhas a d’abord obtenu une licence de droit à l’Université d’Assasavant d’être diplômée du master Solidarité et Action Internationales à l’Institut Catholique de Paris. Au cours de son master, elle a suivi des stages dans différentes structures.

Elle a ainsi réalisé un stage de 5 mois à Chennai en Inde dans une école pour enfants défavorisés. Puis dans le cadre de sa deuxième année de master, elle est partie au Malawi dans une association qui avait pour mission de sensibiliser les jeunes filles à leurs droits en milieu scolaire. Elle a effectué un troisième et dernier stage au siège de Plan International à Paris, une ONG qui a pour mission de faire respecter les droits des enfants, ayant pour partenaire privilégié l’AFD.

Une fois son master en poche, elle est partie s’installer en Côte d’Ivoire, où elle a travaillé pour une ONG italienne, la Fondation AVSI, qui intervient dans de nombreux secteurs du développement. Elle était notamment chargée de projets de parrainage d’enfants puis de formation professionnelle. Puis elle a été recrutée comme VIA à l’AFD au Gabon fin 2017, en tant que chargée de projets sociaux.

JPEG

Son expérience de Volontaire Internationale en Administration à l’Agence Française de Développement (AFD) au Gabon

Rebecca Pinhas est arrivée au Gabon début 2018 pour effectuer son VIA au sein de l’agence de l’AFD au Gabon, en tant que chargée de projets sociaux. Elle suit ainsi des projets de l’AFD dans différents secteurs : éducation, santé, protection sociale, etc.

Dans le cadre du Programme d’Investissement pour le Secteur de l’Éducation (PISE), signé en 2016, elle est en charge de piloter la composante qui vise à améliorer la qualité de l’offre éducative et de la vie scolaire. Ce Programme a également pour objectif la construction et la réhabilitation de 500 salles de classe.

Concernant le Projet en exécution d’Appui au Système Sanitaire (PASS) phase 2, qui se déroule dans 4 provinces du Gabon (Woleu-Ntem, Ogooué Ivindo, Haut Ogooué et Ngounié) et a pour finalité l’amélioration de l’accès à des soins de qualité pour l’ensemble des gabonais, Rebecca est en charge du volet qui a pour objectif le développement et l’optimisation des ressources humaines en santé.

Par ailleurs, dans le cadre de l’étude de faisabilité pour la mise en œuvre du code de la protection sociale au Gabon, étude financée par l’Agence Française de Développement (AFD) et menée par une équipe d’Expertise France, Rebecca Pinhas est en lien avec chacune des contreparties et s’assure que celle-ci se déroule dans de bonnes conditions.

Rebecca Pinhas est également en train de rédiger un diagnostic sur les questions de genre au Gabon, pour voir comment encore mieux intégrer la dimension genre dans les projets AFD, mais également s’il y a lieu de proposer un projet ou programme spécial « genre » en fonction des problématiques identifiées dans ce domaine. Au regard de ses expériences précédentes, Rebecca Pinhas est également le point focal de l’AFD pour la société civile gabonaise.

Enfin, elle est chargée de la communication de l’agence AFD au Gabon, en particulier de faire le lien avec le siège à Paris, comme ce fut le cas lors de l’exposition « Au Fil du Transgabonais » réalisée pour commémorer les 70 ans de l’AFD au Gabon.

JPEG

Qu’est-ce que le dispositif français « Volontariat International en Administration » (VIA) ?

Ambassades, alliances françaises, instituts de recherche, bureaux Business France… Le Volontariat International en Administration (V.I.A) permet de travailler à l’étranger pour des services de l’État français. Zoom sur les spécificités de ce dispositif.

Le Volontariat International en Administration (V.I.A) est destiné aux jeunes de 18 à 28 ans souhaitant travailler pour des services de l’État à l’étranger : dans les consulats, les ambassades, les services et les missions économiques français à l’étranger ou encore dans les services de coopération et d’action culturelle.

Les V.I.A peuvent être placés sous la tutelle du Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères (environ un millier de volontaires chaque année), ou bien du Ministère de l’Économie, des Finances de l’Action et des Comptes publics (plus de 200).

A noter : Les postes de VIA sont ouverts aux ressortissants des États membres de l’Union européenne ou d’un autre État partie de l’accord sur l’Espace économique européen à l’exception des cas suivants :

- lorsqu’il s’agit de fonctions inséparables de l’exercice de la souveraineté ou qui comportent une participation directe ou indirecte à l’exercice de prérogatives de puissance publique de l’État ou des autres collectivités publiques ;
- lorsque les autorités du pays d’affectation requièrent que le volontaire en administration soit en possession d’un passeport de service pour exercer sa mission.

Source : Civiweb

JPEG

Dernière modification : 10/08/2018

Haut de page