75e anniversaire du débarquement en Normandie.

Le 5 et 6 juin, aux côtés des vétérans, le Président de la République a participé successivement aux cérémonies britannique, américaine et française. Soixante-quinze ans après le débarquement des Alliés en France, une dizaine de chefs d’État et de gouvernement se sont réunis, mercredi 5 juin 2019, pour une cérémonie à Portsmouth, en Angleterre, en présence notamment de la reine Elizabeth et du prince Charles. Le jeudi 6 juin, Emmanuel Macron a ensuite traversé la Manche pour présider un hommage aux fusillés de la maison d’arrêt de Caen.

En hommage aux soldats qui ont participé au Débarquement allié en Normandie le 6 juin 1944, des chefs d’État et de gouvernement ont lancé les commémorations du « Jour-J » ce mercredi 5 juin 2019.

À Portsmouth (Angleterre), une cérémonie internationale a réuni la reine Elizabeth II, la Première ministre britannique Theresa May, Donald Trump, Emmanuel Macron et Justin Trudeau. Après avoir assisté à deux heures de représentations, ils ont déjeuné ensemble.

A cette occasion, le Président de la République, Emanuel Macron, a effectué la lecture de la lettre d’adieu d’Henri Fertet, résistant, fusillé à 16 ans.

Le jeudi 6 juin 2019, Emmanuel Macron est arrivé à Caen, il a présidé une cérémonie d’hommage à la Résistance normande, en mémoire des fusillés de la maison d’arrêt de Caen, le 6 juin 1944.

Les chefs d’État sont attendus sur sept sites français de Normandie pour une séquence diplomatico-mémorielle dans le cadre du « D-Day ». Au total plus de 280 événements ont été labellisés pour ce 75e anniversaire du débarquement, avec de nombreux bals populaires, feux d’artifice et sauts de parachutistes.

Dernière modification : 06/06/2019

Haut de page